- Gouarec. Ces cinq lycéennes ont monté un projet humanitaire au Togo -

Accueil > ACTUALITÉS > Gouarec. Ces cinq lycéennes ont monté un projet humanitaire au (...)
Gouarec. Ces cinq lycéennes ont monté un projet humanitaire au Togo

En juillet, cinq jeunes lycéennes, Marion, Amandine, Flore, Émilie et Johane, en formation moniteur-éducateur au lycée Notre-Dame de Gouarec (Côtes-d’Armor), sont parties entre 18 jours et un mois, en voyage humanitaire au Togo. Pour cela, elles ont créé l’Association des élèves du lycée Notre-Dame de Gouarec.

Lors de leur voyage, les lycéennes ont séjourné à Lomé, la capitale, dans un centre pour enfants handicapés, puis au village d’Hahotoé, au sud-est du Togo, dans un orphelinat. Elles ont également mis en place un projet écologique.

Un dépaysement complet

Mardi, elles ont rassemblé dans la salle des fêtes de Notre-Dame, les lycéens et étudiants de BTS 1 et 2, du cycle moniteur éducateur première et deuxième année, de la classe passerelle, ainsi que les enseignants.

Pendant 1 h 30, elles ont présenté à leurs collègues un diaporama qui reprenait les vidéos et les photos prises avant et pendant leur séjour.

Elles ont évoqué la préparation du projet, la création de l’association et les actions menées pour son financement (vide-greniers, fest-noz, vente de chocolats…) ; actions qui ont permis de boucler plus de la moitié du budget.

Ensuite, elles sont revenues sur leur séjour et ce qui les a marquées. « C’est un grand dépaysement par rapport à notre quotidien, une différence de culture énorme et des retards dans tout ce qui est essentiel : l’accès à l’eau ou la rareté de l’électricité. Une expérience humaine très enrichissante ».

Une suite pour l’association ?

À la fin de la présentation, elles étaient très heureuses du résultat. « De nombreuses questions ont été posées et les 200 élèves présents ont montré leur intérêt pour notre action humanitaire. ».

À la suite de cette présentation, elles ont déjà reçu des retours positifs sur la reprise de leur association. « C’était là un de nos objectifs car l’année prochaine nous ne serons plus à Notre-Dame, Cette présentation était aussi pour nous l’occasion de remercier l’école, nos formateurs et ainsi que tous les partenaires qui nous ont permis de vivre cette merveilleuse aventure. »

Photo parue dans l’Ouest-France du 3 octobre 2019